Karla Suarez

Le bec en l'air éditions, Manosque, 2014 (Colección Collatéral).
Textes: Karla Suarez.
Photographies: Francesco Gattoni.
Traduit de l'espagnol par Claude Bleton.

 

Éditions:
France: Rome, par-delà les chemins, Le bec en l'air éditions, 2014.

 

La suite du travail commencé sept ans auparavant avec Cuba, les chemins du hasard. Cette fois-ci à Rome, ville natale du photographe.

Sept ans après Cuba, les chemins du hasard, Karla Suárez et Francesco Gattoni se retrouvent pour un exercice de « dialogue à l’envers ». Dans le premier titre de la collection Collatéral, il s’agissait pour le photographe italien de raconter en images le Cuba qu’il aimait, tandis que l’auteure cubaine racontait ses souvenirs de jeunesse.

Les voici à Rome, ville natale du premier, bien connue de la seconde. Leurs écritures mêlées invitent à une déambulation dans les rues de la ville où l’on traverse les siècles en quelques mètres. Tous les chemins mènent à Rome… En réalité, nous rappelle Karla Suárez, cela dépend de celui qui les emprunte. Ils peuvent aussi nous mener beaucoup plus loin, parcourir le temps en tous sens et contribuer à faire de Rome une ville éternelle.